Londres en 4 jours – Street, posh et Harry Potter

8 avril 2018

Londres, si belle ville, si près, mais si loin de nos budgets… ça y est nous t’avons enfin rendu visite pour un voyage culturel et culinaire saupoudrée d’un peu de magie. C’est parti pour une visite de Londres en 4 jours :

Un des motifs principaux de ce séjour était d’assister à la pièce de théâtre « Harry Potter and the cursed child ». Nous ne sommes pas tout à fait des fans hardcores de Harry Potter, mais le moins que l’on puisse dire c’est que les romans et les films ont une place importante dans nos vies. Même si on vivait dans deux coins différents du monde à l’époque, les belles histoires de JK Rowling nous ont réconfortés pendant toute notre adolescence et à ce jour on rêve encore de recevoir notre lettre de Poudlard. (pitiéééé!!) Nous avons alors profité de notre voyage à Londres pour faire un pèlerinage vers certains lieux de tournage des films Harry Potter pour nous sentir un peu plus imprégner par ce monde magique.

Nous ne sommes pas seulement fans de romans fantastiques, mais aussi de la bonne bouffe et de l’architecture. Ce voyage était aussi l’occasion pour nous de découvrir les différents aspects de Londres, sa cuisine, ses différents quartiers et ses belles bâtisses victoriennes.

Hormis l’itinéraire spécial Harry Potter, que vous allez trouver à la fin de l’article, vous allez découvrir dans un premier temps un Londres branché, jeune et festif et dans un deuxième temps, une facette plus bourgeoise de la ville, mais qui n’en est pas moins charmante.

East London, Camden Town & Bloomsbury

Durant ce voyage à Londres en 4 jours nous logions dans le quartier de Bloomsbury, proche de la gare de Saint Pancras par laquelle nous sommes venus en Eurostar Poudlard express. Nous avions choisi l’auberge de jeunesse Generator pour nous loger, car elle était vraiment peu chère (75 livres par personne pour 4 nuits en dortoir) évidemment le confort n’était pas optimal et je dois avouer qu’au-delà de 5 jours ça aurait été franchement désagréable. Les économies que nous avons faites sur le logement nous ont permis de ne pas trop compter à la dépense sur le reste et nous avons très bien mangé tout le séjour.

Shoreditch

Lors de notre premier jour à Londres nous avons décidé de visiter l’East London et plus particulièrement le quartier de Shoreditch dont nous avions beaucoup entendu parler. Sur le chemin nous en avons profité pour faire quelques détours par les lieux de tournages d’Harry Potter dans la ville, mais nous en reparlerons à la fin de cet article avec un focus dédié à notre ami le sorcier.

Shoreditch est un quartier multiculturel où l’on trouve des galeries d’art, des friperies et pas mal d’œuvres de Street Art. Nous avons découvert ces rues sous la neige dans une atmosphère toute particulière. Après quelques déambulations dans les rues de Brick Lane et Redchurch Street nous avons pris une pause dans la galerie d’art Whitechapel Gallery.

Pour bien profiter des œuvres dans les rues, n’hésitez pas à vous engouffrer dans des impasses ou des cours de bâtiment. Voici quelques photos pour vous donner un aperçu de ce que vous pourrez découvrir là-bas.

Nous n’avons pas noté les adresses exactes des rues où trouver ses œuvres, mais vous tomberez forcément dessus en vous baladant aux alentours de Boxpark. Une sorte de complexe de restauration et de concept store embarqué dans un assemblage de container maritime réaménager.

Coup de cœur pour cette illustration qui met à l’honneur le vélo, si chère à nos cœurs de Strasbourgeoise.

Le quartier sous la neige était vraiment magique, surtout sur Columbia Road, car le froid avait découragé la plupart des touristes donc nous avions l’impression d’avoir la ville pour nous toutes seules.

Les petites boutiques indépendantes ne manquent pas dans ce quartier et vous trouverez sûrement votre bonheur si vous souhaitez faire un peu de shopping. Ici la très belle façade de la boutique Labour and Wait qui vendait de la décoration et de la vaisselle en émail.

Spitalfields

Pour ceux qui ne le connaissent pas déjà, Ottolenghi est un chef d’origine israélienne vivant à Londres. Il est l’auteur de livres de cuisine fortement inspirés des traditions culinaires du Moyen-Orient et il possède plusieurs restaurants à Londres. Dont celui de spitalfields dans le quartier de Shoreditch.

Depuis qu’Ariana avait acheté son livre Jérusalem nous nous sommes juré qu’un jour nous irions goûter par nous-mêmes ses recettes. Autant vous dire, nous n’avons pas été déçus ! Accueil adorable et un repas plein de saveur et de surprise.

À la carte un choix de plat chaud ou froid que vous pouvez accompagner de 1,2 ou 3 salades. Que l’on s’entende, la « salade » chez Ottolenghi c’est pas de la mâche vinaigrette. On parle plutôt ici de chou-fleur rôti aux épices et au miel avec des noisettes grillées.. Miam !

Ottolenghi spitalfields

50 Artillery Ln, London E1 7LJ, Royaume-Uni

Il y a plusieurs enseignes Ottolenghi à Londres, mais seulement deux d’entres elles sont de vrai restaurant où vous pouvez manger sur place (mieux vaut réserver) il est aussi possible de prendre des pâtisseries à emporter comme ces meringues à la framboise qui nous font de l’œil.

Pour notre repas nous avons choisi :

  • Saumon grillé au citron et sauce au yaourt (salade : aubergine rôtie, poivre rouge, pickles, noix de cajou, grenade…)
  • Dal de lentille corail dans une coupelle de feuille de brick (salade : chou-fleur rôti et épicé avec de la pâte de sésame, datte et noisette caramélisée / Butternut grillée, yaourt nigelle, oignon nouveau caramélisé et piment vert)

Camden Town

Camden Town n’est pas la partie de Londres que l’on a préféré. Cet ancien quartier de cultures alternatives, victime de son succès, est aujourd’hui un grand attrape-touriste muni de rues qui n’accueillent presque que des Tourist Shops.

Malgré tout, on vous conseille fortement de vous y rendre pour son marché dédié à la Street Food. Celui-ci est situé à Camden Lock et on l’appelle KERB Camden. On y trouve les burgers les plus innovants du monde. Beaucoup de stands de cuisine d’inspiration indienne, du végane, du sans gluten, de l’hyper gras … c’est le paradis de la Street Food pour tous.

Après avoir fait le tour de tous les Food Trucks, on a cédé à des bons burgers à l’indienne. Un Paneer Saag Burger de chez Baba G’s et un Chicken Kati Roll de chez Kolkati.

Il a fait assez froid durant notre séjour et nous avons toutes les deux attrapé un mal de gorge bien persistant après notre journée à arpenter l’East London à pied. Une bonne nuit de repos s’imposait et le lendemain nous sommes allés prendre notre petit déjeuner dans un café proche de notre auberge à Bloomsbury. Une grande infusion au gingembre et citron arrosé d’une demi-bouteille de miel et j’avais retrouvé ma petite voix ! Et puis pour plus de douceur, nous avons ajouté du Banana Bread et un porridge bien consistant à ce festin matinal.

Moreish Cafe Deli
Moreish Cafe Deli, 76 Marchmont St, Kings Cross, London WC1N 1AG

 

Kensington & Nothing Hill

Deuxième jour à Londres, nous prenons la direction des quartiers posh de la ville. J’ai toujours été admirative de l’architecture anglaise. La brique rouge, les colonnades et les couleurs pastels qui s’alternent d’un quartier à un autre sont superbes. Pour commencer notre journée nous, nous sommes rendues au Museum d’histoire naturelle dont l’entrée est gratuite pour tous. Au quotidien nous travaillons pour des musées de ce genre, mais vivant dans une petite ville nous n’avons pas toujours l’occasion de voir en vrai ces lieux si magique qui instille des vocations d’aventurier chez tant d’enfants.

Le musée est immense, une extension moderne est reliée au hall d’époque qui n’est pas sans rappeler celui de Poudlard. Il y a beaucoup de détails dans le bâtiment :  des singes sculptés grimpant sur les colonnes, des serpents entrelacés, des oiseaux et des plantes exotiques gravés dans le plafond. Puis, l’impressionnant squelette de baleine qui surplombe le hall.

Cette petite pause culturelle nous a faits le plus grands bien et fut une vraie source d’inspiration. Le plumage des oiseaux tropicaux et la diversité de la collection de minéralogie donnent envie de s’installer là toute une après-midi avec un carnet de dessin.

Quelques-unes des affiches illustrées dans le musée.

Kensington

Une fois terminée notre visite du musée, nous nous sommes mis en quête d’un endroit où manger. Ce n’était pas évident de choisir le bon endroit, car le quartier est très cher et assez résidentiel donc il n’y a pas tant de restaurants à part sur les grandes artères, mais nous voulions éviter les chaines. Londres en 4 jours certes, mais nous n’avons pas négligé nos appétits pour autant

Après une bonne heure de marche, les estomacs grondants et le dos en compote nous sommes tombés sur un pub charmant :

Où manger ?

The Scarsdale Tavern
The Scarsdale Tavern, 23a Edwardes Square, London, W8 6HE

La devanture fleurit, et l’agitation à l’intérieur nous appelait, mais nous n’étions pas certaines d’avoir le budget pour un endroit comme ça. Qu’à cela ne tienne, la faim l’emporte sur nos idées reçues et nous poussons la porte du Scarsdale Tavern. À l’intérieur on découvre une ambiance très chaleureuse, des familles qui prennent leurs repas du dimanche au pub plutôt qu’à la maison. On s’installe pour une bonne bière non loin de la cheminée et c’est déjà le paradis.

Cet endroit était exactement ce dont nous avions besoin pour nous requinquer et nous en avons profité pour découvrir un plat anglais typique : le Sunday Roast.

Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une viande rôtie accompagnée de légumes, pomme de terre en sauce, et bien sûre, du yorkshire pudding ! Nous nous sommes d’ailleurs demandé ce qu’était vraiment le pudding, car pour nous, il s’agissait plutôt d’un dessert, mais il semble que l’on donne ce nom à toute sorte de plat différent.

Un demi-poulet rôti plus tard c’était reparti pour la découverte de Kensington :

Ce qu’on a aimé le plus dans l’ouest de Londres était les Mews. Les Mews sont de très belle petite maison dans les ruelles des quartiers les pus chic de Londres. C’est assez difficile d’y croire, mais ces maisons étaient autrefois utilisées pour accueillir les domestiques, les chauffeurs et les chevaux qui servaient les plus grandes maisons de l’aristocratie londonienne. Aujourd’hui ils font partie des quartiers les plus prospères de Londres, tels que Kensington, Mayfair et Notting Hill.

Par conséquent, si vous trouvez un Mews il est presque certain que vous serez tout près d’une très grande bâtisse victorienne.

Voilà par exemple une photo de Kynance Mews l’un des plus connues, mais quand même assez peu touristique. L’entrée des Mews est généralement signalée par une arche de brique qui laisse entrevoir les petites maisons.

Il y en a plein à découvrir dans le nord de Kensington et tout autour de Holland Park. Vous avez déjà joué à ce jeu qui consiste à sélectionner la maison de vos rêves ? Et bien autant dire qu’en découvrant les Mews nous ne savions plus où donner de la tête.

Après avoir traversé Holland Park nous avons rejoint le quartier de Notting Hill. Quelques pas sur le célèbre Portobello Road puis nous nous sommes vite engouffré dans les rues parallèles pour échapper aux flux de touriste et autres mugs faussement antiques. C’est ici que l’on peut trouver une grande concentration de maisons aux façades pastel et aux portes très colorées.

Si on pouvait s’inspirer un peu des Anglais pour redonner de la vitalité à certaines de nos rues ce serait pas mal. Même quand il fait froid et gris, cette dose de couleur quotidienne donne le sourire et nous invite à continuer notre exploration du quartier.

Voiture de rêve pour aller avec ma maison dans un Mews… 😉

C’est si cruel, mais notre voyage à Londres en 4 jours touche déjà presque à sa fin. Pour occuper notre dernière journée nous avons fait un tour à Borough Market l’un des nombreux lieux de tournage de Harry Potter dans la ville.

Borough Market

Boroughs Market est un des rares lieux que l’on a visités au sud de la Tamise. C’est le plus ancien marché de produits frais de Londres. Et ce n’est pas seulement la marchandise qui attire, c’est aussi l’atmosphère. C’est un marché joyeux et animé. Les stands alternent entre cuisine traditionnelle Anglaise, fruits et légumes frais, du chai bien chaud, des fruits de mer, du fromage français ou encore, de la volaille pas encore déplumée !

Les odeurs de cuisine de ce marché me reviennent en tête quand j’écris ces lignes. Le choix a été très difficile entre les plats indiens mijotés, les burgers et la cuisine plus traditionnelle.

Notre choix s’est arrêté sur une tourte à la viande et aux fromages bien fumante de chez Pieminister et un plat végane d’inspiration indienne de Horn Ok Please.

Une semaine après notre retour du voyage à Londres en 4 jours, j’ai tenté de refaire une tourte à la viande selon notre recette de Pulled Pork Pie et ce fut un vrai délice. Pas aussi croustillante que celle goûtée à Borough Market, mais tout de même elle se défend la petite !

Harry Potter (spectacle et lieux insolites)

On termine cet article sur Londres en 4 jours avec un focus sur l’univers d’Harry Potter. Ceux qui nous suivent depuis un moment l’auront compris, nous sommes de vraies fans des aventures de Harry Potter. Alors pour aller un peu plus loin dans notre exploration du monde de la magie, nous avons décidé de nous rendre à Londres pour assister au spectacle de théâtre « Harry Potter and the cursed child » qui raconte la vie de Harry, Hermione et Ron plusieurs années après la fin des romans de J.K.Rowling.

Le spectacle à lieu sur Shaftesbury Avenue l’une des rues de Londres dédié au théâtre et aux comédies musicales. C’est un lieu étonnant, plein de paillettes qui côtoient les lanternes rouges du chinatown adjacent. Les fans de JK Rowling se souviendront peut être que la bande des trois sorciers transplante sur Shaftesbury avenue juste après que les mangemorts est envahi la fête du mariage de Fleur et Bill. Hermione avait l’habitude de venir ici voir des spectacles avec ces parents… Et bien aujourd’hui c’est notre tour d’en prendre plein les yeux avec l’adaptation d’Harry Potter et l’enfant maudit.

Les photos étaient interdites sous peine de finir à Azkaban, mais nous avons quand même un petit teaser pour vous avec cette photo volée durant l’entracte de la partie un.

Le décor présente la gare de King Cross où Harry et sa famille s’apprête à traverser la voie 9 3/4. Nous avons été surprises par la qualité des effets spéciaux mis en place dans la pièce. Tout était vraiment éblouissant sans jamais sombrer dans le kitsch. Les escaliers de Poudlard qui coulissent, les cabines téléphoniques d’entrée au ministère ou encore les détraqueurs plus vrais que nature !

Nous avons eu la petite larme à l’œil devant le Patronus de ***** fait de flammes bleues sur une structure métallique. Je ne vous en dis pas plus, car je ne voudrais pas spoiler ce qui rêve d’aller voir le spectacle. En tout cas, la team Cosmic retournera le voir d’ici quelques années, on peut vous le certifier 😉

Comme nous ne voulions pas revenir trop vite à une vie de moldus … nous avons prolongé l’expérience en visitant les lieux de tournage des films au sein de la ville et quelques boutiques dédiées à l’univers des sorciers de Poudlard. Quand je vous écris ces quelques mots, je me dis que je me ferais bien une petite bièreaubeurre avec la recette que nous avons mise au point.

La pièce de théâtre étant divisée en deux parties, nous avons profité de l’entracte pour visiter l’House of Minalima non loin du théâtre. Il s’agit d’une boutique qui regroupe toutes les créations graphiques réalisées pour les films de la saga. La gazette du sorcier, les lunettes de Luna Lovegood, le magasin de farce et attrape des Weasley… Tout est là ! La maison a été décorée avec beaucoup de soin pour reproduire certaines scènes mythiques du livre. Il y a par exemple une cheminée d’où s’échappent des lettres d’admissions à Poudlard et un escalier tapissé de gazette du sorcier.

Ariana a presque réussi à attraper sa lettre.

Bientôt nous quitterons les moldus, je vous le dis !

J’ai vraiment eu l’impression d’être de nouveau une enfant en parcourant ses escaliers. Si pressé de dévorer les romans et en même temps déjà triste de tourner les pages, car cela me rapprochait fatalement de la fin des aventures de nos sorciers. Heureusement pour nous, cette histoire continue de vivre et d’évoluer et les valeurs qu’elle nous a transmises font partie de ce que nous sommes aujourd’hui.

De retour à l’auberge de jeunesse nous avons fait un crochet par King’s Cross la gare d’où part le Poudlard Express. On peut y trouver une boutique de souvenirs et une reconstitution de la voie 9 3/4 où prendre votre photo de la traversée du mur. Nous n’avions pas envie de faire la queue et de nous retrouver avec la même photo que des milliers de personnes, donc nous avons préféré passer notre tour. La boutique propose des éditions limitées des livres ainsi que des versions illustrées vraiment très belles, le reste est un peu trop merchandising à mon goût, mais l’atmosphère y est très bien pensée. En ressortant, on peut voir la gare de Saint Pancras à l’architecture incroyable.

Les lieux de tournages à Londres :

La magnifique gare de Saint Pancras qui sert de toile de fond à la scène où Harry et Ron quittent Londres dans une vieille voiture volante.

 

Le millenium Bridge détruit par les mangemorts dans Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé.

Pas loin de la place Trafalgar au croisement entre Scotland Place et Great Scotland Yard se trouve l’entrée du ministère de la magie dans le cinquième film. C’est ici que Harry Potter et Mr Weasley entrent dans une des cabines téléphoniques typiques de la ville de Londres pour y descendre.

Malheureusement, pour ceux qui cherchent à recréer la scène, il n’y a jamais eu de cabine téléphonique à cette jonction, celle du film étant un accessoire spécialement apporté qui a été enlevé une fois le tournage terminé.


Leadenhall Market, construit en 1881, est le plus beau marché victorien de Londres. C’est aussi l’endroit où certaines scènes extérieures du Chemin de Traverse (Diagon Alley) ont été filmées.

 

C’est déjà la fin de notre article sur Londres en 4 jours, mais on espère vous avoir fait rêver un peu que vous soyez Potterhead ou Moldus, vous trouverez votre bonheur à Londres.

N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre rubrique voyage, ils pourront peut-être vous aider à planifier vos prochaines vacances.

 

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :